Devenir membre
Accueil > Actualités > Actualité détail
News
Activités Afite
Communiqués de presse
Agenda
Nominations


L'AFITE est membre de


Ils soutiennent l'AFITE

Commission d’enrichissement de la langue française publie de nouveaux termes de l'environnement et du développement durable

La nouvelle liste de termes publié par le collège Environnement et Dévelop­pement Durable de la Commission d'enrichissement de la langue française au Journal officiel du 16 juillet 2021 témoigne des fortes préoccupations concernant notre planète.

La Commission d'enrichissement de la langue française, placée sous l'autorité du Premier Ministre, se compose de dix-neuf collèges implantés dans les différents ministères qui ont pour mission de proposer à la Commission d'enrichissement les termes nécessaires et de les accompagner de leur définition.

Une fois validés par l'Académie française, les termes adoptés par la Commission d'enrichissement sont publiés au Journal officiel de la République française ; ils ne sont d'usage obligatoire que dans les administrations et les établissements de l'État mais ils peuvent servir de référence aux traducteurs et aux rédacteurs techniques, et plus généralement à tous ceux qui sont soucieux d'être compris du plus grand nombre.

L'ensemble des termes et recommandations publiés au Journal officiel par la Commission d'enrichissement de la langue française sont dispobibles sur la base de données FranceTerme (www.franceterme.culture.fr), soit près de 9 000 termes français avec leur définition et leurs équivalents en langue étrangère, ainsi que diverses ressources terminologiques.

Plusieurs termes publiés le 16 juillet 2021 intéressent tout d’abord les zones maritimes. Commençons par un aspect positif : les mers sont pourvoyeuses d’énergie, notamment grâce à la houlomotricité (wave-induced motion) et à la géothermie marine ; quand celle-ci est utilisée pour le chauffage et le refroidissement des bâtiments, on parle alors de thalassothermie. Autre effet de la houle marine (ou des crues de cours d’eau), l’alluvionnement qui, étant l’inverse d’une dégradation, est également appelé aggradation (alluviation, aggradation).

Une série de termes décrit ensuite l’érosion du littoral. Le trait de côte (coast line), qui marque la séparation entre la terre et la mer, évolue en fonction de facteurs climatiques ou anthropiques. L’élévation du niveau de la mer, principalement due au changement climatique, peut ainsi engendrer une compression côtière (coastal squeeze).

Afin de limiter les effets de l’érosion, on procède à des réalimentations de plage (beach nourishment), grâce à du sable, du gravier ou des galets prélevés ailleurs, qui est à distinguer du remodelage de plage ou reprofilage de plage(beach scraping), pour lequel le prélèvement se fait en bas de cette même plage.

Enfin, la Commission a retenu le terme continent de plastique (garbage patch, plastic soup), qui reflète mieux la vastitude de cette étendue de déchets flottants (majoritairement des microplastiques) que la traduction littérale de l’anglais « soupe de plastique ».

Cette dernière image d’une nature hautement polluée nous entraîne vers une autre série de concepts, relevant d’une vision pessimiste de l’état et de l’évolution de la planète. La théorie de l’effondrement prévoit ainsi une disparition des populations végétales et animales, voire des écosystèmes, entraînant un effondrement de la civilisation. La collapsologie, terme dont l’étymologie latine évoque un effondrement, désigne une spéculation prospective, à partir de données chiffrées, autour de cette disparition plus ou moins proche de la civilisation industrielle. Enfin, le catastrophisme, à entendre dans un sens bien distinct de celui revêtu par la théorie scientifique du même nom au XIXe siècle, reflète une attitude moins fataliste que les deux termes précédents puisqu’il désigne un ensemble de comportements amenant à prendre des mesures pour éviter la survenue de catastrophes considérées comme inéluctables, ou pour s’y préparer. 

Preuve que le vocabulaire français de l’environnement n’est pas près de s’éroder, cinq autres termes de la liste sont à découvrir : boue rouge, empreinte écologique, empreinte en eau, empreinte en matières premières, recyclerie.

 

Pour en savoir plus...

Publié le 20/08/2021




Nous suivre
Agenda
<< Septembre 2021 >>
L M M J V S D
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30      
Parutions
Rapport Grand public 2021 du Haut conseil pour le climat
Le chauffage urbain : une contribution efficace à la transition énergétique...
Rapport d'information sur la prolifération des plantes invasives
La taxation des forêts européennes
Nominations
Lactalis
BAUDET-BARBEZANT Agnès
France Water Team
BOUCHER Sylvain
Legrand
GATIN Virginie
JCDecaux
PINEAU Lénaïc