Devenir membre
Accueil > Actualités > Actualité détail
News
Activités Afite
Communiqués de presse
Agenda
Nominations


L'AFITE est membre de


Ils soutiennent l'AFITE

L’économie du Nouveau Monde : remise du rapport de Corinne Lepage

Ségolène Royal a demandé le 13 novembre dernier à l'avocate Corinne Lepage, ex-ministre de l'Environnement, une rapport sur la transition énergétique, économique et industrielle et les mesures afin d'entrer dans l'économie du nouveau monde.

Ce rapport présente, en premier lieu, ce qu'est cette économie du nouveau monde et comment elle se démarque de l'économie actuelle. Il s'agit de l'économie de "la troisième révolution industrielle" décrite par Jeremy Rifkin. C'est un formidable projet de société : une économie beaucoup plus efficace en ce qu'elle améliore le rapport coût-bénéfice, très économe des ressources, créatrice d'activités et donc d'emplois, relocalisée puisque les consommateurs peuvent redevenir des producteurs...

Le rapport identifie un certain nombre d'initiatives existantes en faveur de cette nouvelle économie ainsi que les points de blocage : "Certaines causes sont diffuses: méfiance, crainte du progrès, modèle entrepreneurial figé, frilosité face à l'innovation et dysfonctionnement de la recherche. D'autres sont plus spécifiques : emplois en mutation, comptabilité publique inadaptée, blocages au niveau du financement des petites entreprises innovantes et des startup, normes obsolètes et favorisant les rentes, refus de l'État de passer aux énergies renouvelables. L'État reste bloqué sur une économie du XXe siècle et ne croit pas vraiment à la troisième révolution industrielle."

Le rapport propose dans sa troisième partie des réformes pour s'engager dans cette nouvelle économie : création de systèmes de certificats d'externalités permettant de financer la transition, TVA circulaire et TVA incitative pour le bio et les produits issus de l'économie circulaire, développement massif des monnaies complémentaires, financements alternatifs et fonds citoyens. Il pointe aussi la nécessaire simplification des règles du jeu applicables aux startups et aux petites entreprises innovantes, ou encore la garantie des acteurs publics qui font des choix innovants en matière de marchés publics, à travers un "Green Business Act".

La quatrième partie du rapport identifie les outils à mettre en place pour permettre de nouvelles synergies. La dernière partie propose, enfin, un plan d'action par acteurs.

Le rapport propose 100 mesures organisées autour de deux thématiques :

  • Les 5 révolutions à mener
    • L’Economie au service du bien-être et de l’environnement
    • Intégrer les externalités
    • Priorité au local et au citoyen
    • Construire un nouveau modèle entrepreneurial
    • Faire le choix en acte du passage aux EnR
  • Les 5 mesures structurelles
    • Créer une marque pour fédérer : France Avenir
    • Développer un accélérateur numérique de mise en synergies
    • Construire ensemble le Mouvement des Entreprises pour la Nouvelle Economie (MENE)
    • Créer l’Institut de la Transition
    • Mettre en place un fonds de remédiation

 

Pour en savoir plus...

Publié le 16/06/2015 par Yves Bouhier




Nous suivre
Agenda
<< Janvier 2018 >>
L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        
Parutions
Les sites naturels de compensation de la biodiversité
Développer les services climatiques
L'économie circulaire
Vos achats responsables avec l'Écolabel européen
Nominations
ANAH
MANCRET-TAYLOR Valérie
QUALIBAT
JOST Eric
DALKIA
JEHANNO Sylvie
ENGIE
AZALBERT Michèle