Devenir membre
Accueil > Actualités > Actualité détail
News
Activités Afite
Communiqués de presse
Agenda
Nominations


L'AFITE est membre de


Ils soutiennent l'AFITE

Campagne de sensibilisation sur le numérique responsable au travail

Les services numériques émettent 2,5 % des émissions de gaz à effet de serre et consomment aujourd'hui l'équivalent de 10% de la consommation électrique en France. Lancée pour la première fois en début d'année , l'ADEME et le Gouvernement relancent ce 1er juin 2022 leur grande campagne de sensibilisation pour un numérique responsable.

Cette nouvelle campagne, exclusivement digitale, s’adresse au grand public sous ses différentes facettes (citoyens, consommateurs…) avec la rediffusion des vidéos et bannières incitant à réduire l’empreinte environnementale du numérique au quotidien. Elle comprend  également un tout nouveau volet, destiné aux salariés, avec la création de nouveaux outils d’information pour réduire l’impact du numérique au travail.

Inciter les employeurs et les salariés à limiter l’impact environnemental de leurs pratiques numériques

Dans un contexte où les salariés passent notamment en moyenne plus de 200 jours par an au travail, les appareils numériques sont devenus indispensables à l’exercice de nombreux métiers, que ce soit pour travailler et échanger, et ce d’autant plus depuis le développement récent du télétravail.

Pour limiter ces impacts, les salariés peuvent tous agir à titre individuel ou avec leurs collègues : en évitant le suréquipement (le nombre d’écrans pour travailler, opter si possible pour la double sim plutôt que d’avoir 2 smartphones), en prenant soin de leurs appareils, en ménageant leurs batteries, en privilégiant le wifi à la 4G, en triant, archivant les fichiers devenus inutiles et obsolètes sur le réseau…

Ainsi, le volet salarié de cette campagne , qui se tient du 1er juin au 21 juin, est composé :

  • De deux nouvelles vidéos sur les bonnes pratiques au bureau et en télétravail
  • De trois nouvelles banières digitales:
  1. Pour inciter à l’utilisation de l’audio plutôt que la visio lors des réunions à distance
  2. Pour inciter à se connecter en WIFI plutôt que la 4G
  3. Pour inciter à éteindre les appareils au lieu de les mettre en veille

D’un kit « outil collaborateurs » de sensibilisation pour un numérique plus responsable au travail téléchargeable sur https://longuevieauxobjets.gouv.fr/entreprise/numerique-responsable/kit et à destination des employeurs, composé de :

  • Un quiz ludique
  • Un fond d’écran pour inciter à éteindre son ordinateur après utilisation;
  • De 4 posters et de 5 newsltetters
  • Une signature mail

Pour sensibiliser les salariés, une rubrique a été créé et est également disponible sur : https://longuevieauxobjets.gouv.fr/reduire-son-impact-numerique/travail

  • Le dépliant de sensibilisation

Continuer de sensibiliser les particuliers aux enjeux environnementaux du numérique

Pour continuer à sensibiliser et inciter le grand public à faire evoluer ses habitudes « digitales », la campagne sera également composée :

  • D’une rediffusion des 6 spots télévisés (smartphone 1 et 2, ordinateur 1 et 2, TV et objets connectés)
  • D’une rediffusion de 4 assets recontextualisés à la cible professionnelle (streaming, réemploi smartphone, cloud et e-mail)
  • Bannière sur la seconde vie de ses anciens smartphones
  • Bannière sur la gestion de ses données
  • Bannière sur la gestion de ses mails
  • Spot sur le streaming: Privilégier l’audio à la video pour écouter de la musique
  • D’une rediffusion de 10 mèmes sur les réseaux sociaux pour sensibiliser les plus jeunes

Pour en savoir plus : https://longuevieauxobjets.gouv.fr/reduire-son-impact-numerique

Une campagne éco-conçue

Afin de respecter pleinement les principes de la communication responsable et d’être en phase avec les messages promus par la campagne, de nombreuses actions ont été entreprises afin de réduire le plus possible son impact environnemental.

Si aucun référentiel n’existait au moment de la création de la campagne, le principe suivi a été d’identifier en amont les pistes d’optimisation permettant de réduire ce qui pouvait l’être et limiter l’impact environnemental :

  • Au niveau de la production, il n’y a eu ni tournage ni shooting, la campagne ayant repris uniquement des photos et vidéos existantes issues de banques d’images. Tous les outils produits, vidéos et bannières ont été compressés au maximum (3 Mo au lieu des 5 Mo-10 Mo préconisé ) tout en étant vigilant à conserver un bon niveau de lisibilité. Les animations et polices des bannières publicitaires ont également été réduites et simplifiées tout en conservant le principe créatif.
  • Concernant la diffusion de cette campagne exclusivement digitale, la maitrise de l’exposition demeure l’un des indicateurs à surveiller : pour cela, un capping strict a été mis en place pour garantir qu’un internaute ne sera pas exposé plus de deux fois à la même vidéo et limiter ainsi la surexposition.

Enfin, le site vers lequel la campagne redirige les internautes a été entièrement audité puis optimisé notamment en réduisant le poids des images, en allégeant certains paramètres et en changeant les modes d’intégration des vidéos.  Selon l’outil propriétaire de Digital 4 Better «  FruggR », notre score (pondéré en fonction de 3 critères « social », « environnement » et « sobriété »), se situe autour de 79% après optimisation vs 75% initialement grâce notamment à 15 points gagnés sur le critère environnemental.

 


Publié le 14/06/2022




Nous suivre
Agenda
<< Mai 2022 >>
L M M J V S D
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          
Parutions
Rapport annuel 2022 du Haut conseil pour le climat - Dépasser les constats, mettre en œuvre les solutions
Quelles variétés pour l'agroécologie ?
Rapport annuel 2021 de l'Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire
Protection radiologique des personnes et de l’environnement en cas d’accident nucléaire majeur
Nominations
Les Canalisateurs
RAMPA Pierre
Ministère de la transition énergétique
Cabinet d'Agnès Pannier-Runacher
Ministère de la transition écologique
Cabinet de Amélie de Montchalin
Ministère de la Transition écologique
DE MONTCHALIN Amélie