Devenir membre
Accueil > Actualités > Actualité détail
News
Activités Afite
Communiqués de presse
Agenda
Nominations


L'AFITE est membre de


Ils soutiennent l'AFITE

Le 22 mai, Journée internationale de la diversité biologique

Créée en 1993 par l'Assemblée générale des Nations Unies, la Journée internationale de la biodiversité est fixée depuis 2000 au 22 mai. Cette date a été retenue pour pour commémorer l'adoption de la Convention sur la diversité biologique, le 22 mai 1992 à Nairobi.

Entrée en vigueur en 1993, la Convention sur la diversité biologique (CBD) a été ratifiée jusqu'à présent par 196 États Parties. Cet instrument légal international a comme objectifs la conservation de la diversité biologique, l'utilisation durable de ses éléments constitutifs et de ses ressources génétiques, ainsi que le partage juste et équitable des avantages qui en découlent.

De nos jours, nous avons accès à une plus grande variété d'aliments que nos parents ou nos grands-parents. Mais à mesure que les variétés se diversifient, le régime alimentaire global dans son ensemble - ce que les gens mangent réellement - est en train de s'homogénéiser, ce qui représente un risque.

C'est pourquoi le thème retenu pour l'année 2019 est le suivant :

"Notre biodiversité, notre nourriture, notre santé".

Les célébrations 2019 de la Journée internationale de la diversité biologique mettent l'accent sur la biodiversité en tant que fondement de notre alimentation et de notre santé et en tant que catalyseur essentiel pour la transformation des systèmes alimentaires et l'amélioration de la santé humaine.

Le thème vise à exploiter les connaissances et à sensibiliser davantage à la dépendance de nos systèmes alimentaires, de notre nutrition et de notre santé à la biodiversité et à des écosystèmes sains. Le thème célèbre également la diversité fournie par nos systèmes naturels pour l'existence et le bien-être de l'humanité sur Terre, tout en contribuant à d'autres objectifs de développement durable, notamment l'atténuation et l'adaptation aux changements climatiques, la restauration des écosystèmes, une eau plus propre et la faim « zéro ».

Au cours des 100 dernières années, plus de 90% des variétés de cultures ont disparu des champs des agriculteurs. La moitié des races de nombreux animaux domestiques a disparu et les 17 principaux lieux de pêche dans le monde sont désormais exploités au-delà de leurs limites durables. Des systèmes de production alimentaire variés au niveau local sont menacés, notamment des connaissances autochtones, traditionnelles et locales. Avec ce déclin, la biodiversité agricole est en train de disparaître, ainsi que des connaissances essentielles sur la médecine traditionnelle et les aliments locaux. La perte de régimes divers est directement liée à des maladies ou à des facteurs de risque pour la santé, tels que le diabète, l'obésité et la malnutrition, et a un impact direct sur la disponibilité des médicaments traditionnels.

Les événements organisés dans le monde entier à l'occasion de cette célébration sont regroupés sur le site Web de la Convention.

Pour en savoir plus...

Publié le 15/05/2019




Nous suivre
Agenda
<< Mai 2019 >>
L M M J V S D
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    
Parutions
Réseaux de chaleur et de froid : marchés, emplois, coûts
Comment une démarche RSE permet-elle de contribuer aux ODD ?
Attitudes of Europeans towards Biodiversity
Global Assessment report on biodiversity and ecosystem services
Nominations
CGDD - MTES
LESUEUR Thomas
CGEDD - MTES
PY Michel
IDDRI
EDDI Michel
LA FRANÇAISE DES JEUX
RABATEL Raphaële