Devenir membre
Accueil > Actualités > Actualité détail
News
Activités Afite
Communiqués de presse
Agenda
Nominations


L'AFITE est membre de


Ils soutiennent l'AFITE

Les politiques publiques en matière de lutte contre le réchauffement climatique en France - Petit déjeuner le 8 septembre 2015

L'AFITE organise le 8 septembre prochain au Palais d'Iéna à Paris, un petit déjeuner faisant suite au rapport et à l'avis du CESE intitulés : "Vingt ans de lutte contre le réchauffement climatique en France : bilan et perspectives des politiques publiques"

Bilan de vingt ans de politiques publiques en matière de lutte contre le réchauffement climatique
Quels enseignements pour l'avenir ?


Petit déjeuner AFITE - Mardi 8 septembre 2015 de 8h30 à 10h00
avec Gaël Virlouvet rapporteur et Anne-Marie Ducroux, Présidente de la section de l'environnement du CESE

Au Palais d'Iéna (Siège du Conseil économique social et environnemental) - 9 place d'Iéna - 75016 Paris

A la veille de la COP 21, l'AFITE a souhaité faire connaître largement à travers son réseau le rapport récent du Conseil Économique, Social et Environnemental (CESE), sur les politiques publiques en matière de lutte contre le réchauffement climatique.

Gaël Virlouvet, président d'Ille-et-Vilaine France Nature Environnement et membre des deux sections environnement, économie et finances, en a été le rapporteur.

Un tel rapport ne pouvait mieux tomber : il dresse un bilan concret et complet sur la situation actuelle et ouvre la discussion sur... l'après COP 21, avec les suites qui lui seront données.

L'enjeu du réchauffement climatique n'est plus l'apanage des seuls experts du domaine ni le domaine réservé du gouvernement et de ses administrations. Toute la société civile s'implique désormais dans ce débat et le projet de loi sur la Transition énergétique et la croissance verte traduit cette préoccupation collective.

Globalement, le constat est mitigé : l'empreinte carbone des Français a augmenté entre 1990 et 2007, même si l'on observe sur la même période une réduction des GES de 13 %.

Cependant, la France a pris l'engagement en 2003 validé par le Grenelle de l'Environnement en 2007, de diviser par 4 ses émissions nationales de gaz à effet de serre d'ici 2050. Le fameux facteur 4 ! Pour l'instant, la France est en tête du peloton dans la réduction de ses émissions de GES...

Pour renforcer les premiers résultats engrangés et atteindre l'objectif fixé, le rapport préconise tout d'abord de mettre en place une stratégie bas-carbone avec des dispositions qui concernent notamment les politiques territoriales, mais aussi les domaines de l'urbanisme, de l'aménagement industriel ou de l'usage des terres.

Il faut aussi modifier les comportements et agir sur la perception que les Français ont du sujet : faire œuvre de pédagogie, encourager, former, informer, démultiplier l'action collective (acteurs territoriaux, éducateurs, relais d'opinions etc.). En un mot dynamiser l'accompagnement au changement.

Enfin, mettre en place une gouvernance à tous les échelons pour parvenir à l'objectif et mobiliser les énergies.

Comment s'engager dans cette course mondiale et comment la France peut-elle relever ce défi ? Gaël Virlouvet et Anne-Marie Ducroux, témoins privilégiés de cette transformation, nous livreront leurs analyses et les enseignements pour l'avenir...

Télecharger le bulletin d'inscription

Inscription en ligne


Publié le 21/07/2015




Nous suivre
Agenda
<< Avril 2018 >>
L M M J V S D
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30            
Parutions
ABC d'Eau
Les filières REP
Coûts du service public de prévention et de gestion des déchets
Le stockage du carbone dans les sols
Nominations
MTES
BOURILLET Cédric
Michelin
CHALLON-KEMOUN Adeline
SGP
DALLARD Thierry
GIFAM
FADIN Alexandrine